Expo images : attention Inaug’ !

Pour la toute première fois, l’agence d’architecture MPM ouvrait ses portes pour les Journées Portes Ouvertes 2015.
Une ouverture symbolique qui marquait aussi un passage de la Rive Gauche à la Rive Droite, lors de l’inauguration de sa nouvelle agence.
L’occasion pour Marie-Pascale Mignot de montrer son travail d’architecte au public.

« Les architectes présentent souvent leurs réalisations, j’ai préféré m’attarder sur une étape clé des projets ; des instants de chantiers captés par l’artiste Veronique Lamare. »

La nouvelle agence MPM c’est plus de 100m² consacrés à l’architecture, que Marie-Pascale partage avec Laurent Gouyou-Beauchamps depuis août 2014.
Le vendredi 12 juin dernier l’agence avait des allures de fêtes.

Là où Laurent avait choisit de présenter les dernières opérations de l’agence et des travaux d’étudiants de l’ENSAP Bordeaux et  du CIETP, Marie-Pascale favorisait une réception/inauguration plus intimiste et personnelle.
Une jolie façon de faire découvrir son nouveau « chez-elle », déjà parfaitement aménagé et laisse entrevoir ses chantiers : quand l’espace de travail inspire d’autres projets.

Marie-Pascale voit le chantier comme un temps propice à la rencontre, aux échanges des savoirs-faires ; un lieu où se côtoient des hommes, des outils, des matières des couleurs, et parfois même des humeurs ; un lieu qui vit.

Exposition « CHANTIER : ATTENTION IMAGES » ! from mpmagence on Vimeo.

En juin 2015, l’Agence MPM ouvre ses portes pour les #JPO2015, en inaugurant ses nouveaux locaux avec une exposition photos – regards de l’artiste-plasticienne Véronique Lamare –. L’occasion pour Marie-Pascale Mignot de présenter ses projets aux visiteurs, sous un autre angle : le chantier ! C’est un temps propice à la rencontre, aux échanges des savoir-faire ; un lieu où se côtoie des hommes, des outils, des matières, des couleurs et parfois même des humeurs.

C’est en partant de cette idée que l’artiste Véronique Lamare a photographié les chantiers :

  • De la maison urbaine à Libourne (33) : réhabilitation d’une maison de ville.
  • Du lycée Jean-Baptiste-de-Baudre à Agen (47) : mise en accessibilité des personnes à mobilité réduite.
  • De La maison du Foie Gras / Office du tourisme de Thiviers (24) : réhabilitation d’un bâtiment en centre-ville.

Et si ces chantiers étaient des lieux pluriels ?
Des lieux à inventer, à ressentir, à construire, à habiter … Des espaces de création, de travail, de collaboration… pour en faire un usage.

C’est pourquoi l’exposition nous donne à voir : Des plans, des idées, des projets / Des matières / De hommes / Des matériaux / Des outils/ Des astuces.

Portes ouvertes et inauguration des nouveaux locaux de l’agence MPM

Depuis 1988, Marie-Pascale Mignot crée des espaces pour répondre à des usages. Chaque bâtiment ou aménagement qu’elle conçoit raconte une histoire, celle d’une vie à habiter. Proche des lieux à réhabiliter, elle s’intéresse à leur devenir contemporain. Passée récemment de la Rive Gauche à la Rive Droite, l’Agence MPM ouvre ses portes en grand pour les JPO, en inaugurant ses nouveaux locaux. L’occasion pour MP. Mignot de présenter ses projets aux visiteurs, sous un autre angle : le chantier !  C’est un temps propice à la rencontre, aux échanges des savoir-faire ; un lieu où se côtoie des  hommes, des outils,  des matières,  des couleurs et parfois même des humeurs.

Exposition « CHANTIER : ATTENTION IMAGES » !
regards de l’artiste Véronique Lamare

SEQUENCE_01_RAPIDE.Image fixe007SEQUENCE_01_RAPIDE.Image fixe009

SEQUENCE_01_RAPIDE.Image fixe011SEQUENCE_01_RAPIDE.Image fixe012

 SEQUENCE_01_RAPIDE.Image fixe006SEQUENCE_01_RAPIDE.Image fixe010

Un dîner dans le noir, une expérience artistique

A l’occasion de la journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre 2014, le projet de Stéphane Ortega, « Ecriture Blanche », s’est temporairement installé dans 150 lieux de l’agglomération bordelaise. L’artiste a choisi de contaminer l’espace urbain en diffusant des mots en braille visuel, sous forme de stickers.

Ce projet de sensibilisation aux différences de langage, d’appréhension et de communication visait à mobiliser tous les publics autour d’un message de tolérance.

acces cabinet du maire conservatoire Jacques Thibaud  opera de bordeaux

   Accès au cabinet du maire                   Conservatoire Jacques Thibaud                             Opéra de Bordeaux

.

L’appréhension du sensible, ne se limitant pas à sa seule dimension visuelle, Stéphane Ortega a organisé, le 16 janvier dernier, un repas dans le noir à la galerie RezdeChaussée.

………………………………………………………………………………………………………..Vitrine de la galerie RezdeChaussée
rezdechaussée lieu d'intention artistiqueMarie-Pascale Mignot a été conviée à partager ce moment de convivialité et de découverte aux côtés, notamment, de l’artiste et de Nicolas Caraty, un guide non-voyant au musée d’Aquitaine.
Les convives ont été accueillis, le temps de l’apéritif, à l’entrée de la galerie, où les lumières de la rue traversaient la vitrine, ne les plongeant pas immédiatement dans l’obscurité complète. Les yeux bandés, ils ont ensuite été conduits au fond de la galerie, où ils ont été privés de leur faculté visuelle jusqu’à la fin du repas. Afin d’aider à contenir leur maladresse, les invités étaient servis et les plats étaient contenus dans des bols, posés sur une table sensorielle avec une nappe en poils longs.
Les mets, réalisés par Christine Peyrissac, responsable de la galerie, étaient complexes, avec une combinaison de saveurs et de textures qui mettait en éveil les sens. En l’absence de la vision, les invités se sont reposés sur leurs autres sens, en se servant de l’ouïe pour différencier les voix des autres convives et partager avec eux, du toucher afin d’attraper les objets posés sur la table, et n’ont pu se fier qu’à leur odorat et à leurs papilles pour apprécier toutes les saveurs du repas.
Les repères sans la vue sont difficiles à appréhender. Une fois les masques retirés, au passage du noir à la lumière, il y avait un décalage entre les espaces imaginés et les espaces réels.

Ce concept n’est pas sans rappeler le restaurant insolite parisien « Dans le noir ? » qui propose aux clients de manger dans l’obscurité totale, servis par des guides non-voyants.
.

Cliquez ici pour visiter le site de Stéphane Ortega.
Cliquez ici pour visiter le site de la galerie RezdeChaussée.

Marie-Pascale Mignot, architecte, a été nommée au Conseil Départemental Consultatif des Personnes Handicapées (CDCPH) de la Gironde

Le CDCPH est une instance consultative présidée par le Préfet et le Président du Conseil Général du département et comprenant au maximum 30 membres titulaires, dont des représentants des services de l’Etat, des représentants des associations de personnes handicapées, ainsi que des personnes en activité au sein des principales professions de l’action sanitaire et sociale.

Marie-Pascale Mignot, architecte, a été nommée en tant que personne qualifiée et a rejoint le CDCPH de la Gironde, en janvier 2015. Le Conseil donnera un avis et formulera des propositions sur les orientations de la politique du handicap dans tous les domaines de la vie sociale, ainsi que les mesures à mettre en œuvre au plan local, notamment concernant la scolarisation, l’accessibilité, ainsi que l’intégration sociale et professionnelle.

A FLEUR DU SOL

DEPENSE ARTISTIQUE DE VERONIQUE LAMARE – 22 juin 2014

 

Dimanche, je vous conviais à une expérience, découvrir autrement un espace domestique :

Là juste au croisement du public et du privé, mon salon est devenu pour un temps, un lieu propice à la création.

La dépense artistique a fait briller le bois et réveiller notre curiosité, voir susciter des interrogations.
Véronique Lamare, par ses gestes, mouvements et déplacements, nous a offert un autre cadrage de l’espace, de nouvelles perceptions…

Les dépenses se caractérisent par des protocoles simples et une certaine économie de moyens :

repérer un site – définir un cadrage – activer une dépense

Engager le corps dans l’effort, par gestes, mouvements et déplacements, induit des changements d’états physiques desquels découle un changement d’état de disponibilité, d’attention et de porosité à l’espace autour.

Sur l’invitation de Marie-Pascale Mignot une nouvelle dépense a été activée, cette fois-ci dans l’espace domestique.

 

ImageImageImageImageImageImage

 

MA PLACE EN FAUTEUIL ROULANT DANS LA CAFETERIA IKEA A BORDEAUX 

UN DISPOSITIF SIMPLE ET EFFICACE

Des places sont réservées en toute simplicité pour les personnes en fauteuil roulant dans le restaurant au premier étage du magasin Ikea à Bordeaux.

Quelques tables comportent un logo compréhensible par tous. Bien placé, cet adhésif sur les tables permet de se placer pour un repas en famille ou entre amis, sans pousser les tables et les chaises.

Une solution à reproduire sans doute dans un grand espace de restauration en libre-service.


Image
      Image