Regards croisés sur le handicap

Artiste / Architecte en résidence partagée

 

La collaboration de Marie-Pascale Mignot, architecte et de Véronique Lamare, artiste s’est construite autour de la problématique et des enjeux portés par la loi du 11 février 2005. Cette loi, porte sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées. Elle oblige les espaces qui reçoivent du public à se mettre en conformité devant les situations du handicap pour améliorer l’accessibilité de l’ensemble de la chaîne du déplacement : cadre bâti, transports, voirie, espaces publics et logements.

La dépendance et le handicap, qu’il soit moteur, sensoriel, mental, cognitif ou psychique, nécessitent une connaissance réglementaire, humaine, sensible et spatiale. Marie-Pascale Mignot et Véronique Lamare se sont alors engagées sur un terrain qui ne leur était pas familier. Cette résidence partagée les a conduites à se mettre en situation d’apprendre, de découvrir, de s’informer et de se former.

L’artiste n’a pas tenté de faire sa place à côté de l’architecte et vice versa. Elles ont construit un véritable échange en croisant leurs regards. Une immersion à deux, hors de l’agence d’architecture ou de l’atelier d’artiste et l’observation de terrains inhabituels leurs ont permis d’aller à la rencontre des usagers et des acteurs du handicap, de recueillir des témoignages. L’artiste et l’architecte ont aussi fait l’expérience du handicap, toutes deux ayant obtenues leur Certification citoyenneté « action de solidarité – handicap » en 2010, pour mieux appréhender l’inaccessibilité du cadre bâti et de la voirie. Leur approche est allée au-delà de nos frontières, en observant également ce qui se passe dans les pays voisins.
Ce style de travail leur a permis de façonner une démarche inexpérimentée jusqu’à présent : « Nous prenons en compte le point de vue de l’usager comme appui pour ne plus se limiter à des réponses uniquement techniques et parfois inefficaces. Le regard de l’architecte et celui de l’artiste interviennent alors dans un champ mêlé vers la notion d’accessibilité universelle ».

De cette expérience originale est née une ambition : celle d’apporter une expertise tant sur le diagnostic d’accessibilité que sur la recherche de solutions.

Véronique LAMARE // Artiste

Véronique Lamare portrait

La pratique artistique de Véronique Lamare questionne l’engagement du corps à travers le geste et l’action. Le corps en mouvement vient s’inscrire dans le cadre délimité par le champ de la caméra et de l’espace architectural. Un travail de repérages effectué en amont consiste à arpenter la ville à la recherche de sites en attente, de chantiers disponibles, pour y activer une dépense physique, y prélever des éléments…
Une démarche qui convoque différentes formes : installation vidéo, performance, photographie, sculpture.

Véronique Lamare est diplômée de l’école des beaux-arts de Bordeaux et titulaire d’une maîtrise de psychologie clinique.
Elle a bénéficié de l’aide individuelle à la création – DRAC Aquitaine – 2004.
Un certain regard sur l’architecture l’amène à collaborer à la réalisation de vidéos sur des œuvres d’architectes bordelais (Lanoire&Courrian, Poggy/Dugravier, …).
En  2010, elle a été sélectionnée  par le Conseil Général de la Gironde pour la réalisation d’une vidéo sur l‘œuvre de l’artiste berlinois Florian Balze (1%  artistique).
Elle intervient régulièrement auprès de différents publics : scolaires, étudiants, seniors… par un travail de sensibilisation et de médiation à l’art contemporain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s